Vaccin : la production commence mais la distribution prendra beaucoup de temps

·1 min de lecture

Alors que les menaces de reconfinement se précisent dans plusieurs pays, notamment en France un nouvel espoir se lève du côté des vaccins contre la Covid-19 ou, manifestement, les choses s’accélèrent.

Plusieurs signes montrent que l’on est entré dans des semaines décisives. Le laboratoire américain Pfizer a commencé la production de centaines de milliers de doses de vaccins en Belgique. Un autre laboratoire américain, Moderna, annonce qu’entre 20 et 40 millions de doses seront prêtes à être inoculées d’ici à la fin de l’année. Ces deux labos ont déjà mené de tests conclusifs sur au moins 30.000 patients. Ils leur ont permis de vérifier qu’il n’y avait pas à ce stade de contre-indication à la distribution de ces produits et ils n’attendent plus que le feu vert des autorités sanitaires pour les mettre sur le marché.

Mais à quel moment commenceront vraiment les campagnes de vaccination ?

Pour l’instant, c’est variable selon les pays. En Chine par exemple, on a pris de l’avance. Même si les tests cliniques ne sont pas terminés, des centaines de milliers de chinois ont déjà été vaccinés, essentiellement des soignants ou des populations exposées. En Allemagne, on promet des premières vaccinations au cours du premier trimestre de l’an prochain. Les autorités cherchent déjà à localiser des entrepôts ou l’on pourra stocker des doses qui doivent être maintenues  entre -60 et -100 degrés. Le calendrier devrait être à peu près le même aux États-Unis, même chose en France. Mais il faut qu...


Lire la suite sur Europe1