Le vaccin Pfizer efficace contre le variant indien, mais de façon "légèrement" diminuée

·1 min de lecture

Le vaccin Pfizer produit des anticorps qui sont capables de neutraliser le variant indien du coronavirus, avec cependant une "efficacité légèrement diminuée" en laboratoire, selon une étude de chercheurs de l'Institut Pasteur. Chez les personnes vaccinées avec deux doses du vaccin Pfizer, les anticorps présents dans leur sérum sanguin sont efficaces sur le variant anglais, mais légèrement moins efficaces contre le variant indien étudié, selon ces travaux parus sur le site de pré-publication BioRxiv. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 29 mai

Malgré "une efficacité légèrement diminuée, d'après les tests en laboratoire, le vaccin Pfizer est probablement protecteur", rassure Olivier Schwartz, coauteur de l'étude et directeur de l'unité virus et immunité à l'Institut Pasteur (Paris).

Une dose d'AstraZeneca "fonctionne très peu contre les variants indiens et sud-africains"

Les chercheurs ont également testé l’efficacité du vaccin AstraZeneca sur ces variants, mais seulement à partir du sérum de personnes vaccinées avec une seule dose du vaccin britannique, n’ayant "pas accès à des échantillons de vaccinés avec deux doses" au moment de l’étude, a précisé Olivier Schwartz à l’AFP.

Ce vaccin n’ayant commencé à être utilisé dans l’Union européenne qu’en février et un délai de 12 semaines étant recommandé entre les deux doses, les deuxièmes doses n’ont en effet commencé à être injectées que fin avril et chez un nombre réduit de personnes, du fai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles