Un vaccin obligatoire contre le Covid-19? Les avis sont partagés

Geoffroy Clavel et Morgane Guillou
·1 min de lecture

POLITIQUE - Il n’est toujours pas disponible mais il fait déjà beaucoup parler. Et il ne met pas grand monde d’accord. À la question “faut-il rendre obligatoire le vaccin anti-Covid-19?” une fois qu’il sera accessible au plus grand nombre, les responsables politiques et syndicaux de tous bords affichent des opinions plus que partagées et qui transcendent parfois les clivages politiques, comme le montre la vidéo en tête d’article.

Alors que le député européen EELV Yannick Jadot avait surpris jusque dans son propre camp en soutenant le principe d’un vaccin obligatoire à terme face à l’épidémie de coronavirus, la présidente (ex-LR) de la région Île-de-France Valérie Pécresse a également pris ce parti ce lundi 16 novembre sur BFMTV, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

“La vaccination contre le coronavirus obligatoire, ça me paraîtrait nécessaire. Mais pas dans un premier temps. Comme les doses, on en aura pas suffisamment, il faut les pister, les flécher vers les personnes les plus à risque”, a estimé Valérie Pécresse. À droite, le président du Sénat Gérard Larcher s’est lui aussi prononcé sur RTL pour le vaccin obligatoire, au motif que “lorsqu’on se vaccine, ce n’est pas que pour soi, c’est une forme de chaîne de solidarité”.

L’ancien élu écologiste Daniel Cohn-Bendit, qui soutient aujourd’hui l’action d’Emmanuel Macron, s’est également prononcé sur LCI en faveur de la vaccination obligatoire “si constitutionnellement c’est possible”, tout comme de celle de l’utilisation de l’application StopCovid (rebaptisé To...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.