Opposition au pass sanitaire : neuf interpellations à Lyon

·1 min de lecture
Les manifestants étaient présents dans plusieurs grandes villes, à l’instar de Paris, Marseille, Lille et Montpellier, scandant des slogans comme « Liberté » ou encore « Macron dictateur ».
Les manifestants étaient présents dans plusieurs grandes villes, à l’instar de Paris, Marseille, Lille et Montpellier, scandant des slogans comme « Liberté » ou encore « Macron dictateur ».

Ils sont plusieurs milliers à avoir défilé dans la rue, partout en France, samedi 17 juillet. Tous s?insurgent contre ce qu?ils qualifient de « dictature sanitaire », alors que le pass sanitaire va progressivement s?installer, pour mieux répondre à la pandémie de Covid-19. Les manifestants étaient présents dans plusieurs grandes villes, à l?instar de Paris, Marseille, Lille et Montpellier, scandant des slogans comme « Liberté » ou encore « Macron dictateur ».

Neuf personnes ont été interpellées à Lyon en marge d?une manifestation non autorisée contre le pass sanitaire, a-t-on appris de la préfecture du Rhône. Le rassemblement, qui a réuni 900 personnes selon les autorités, n?a jamais vraiment pu quitter la place Jean-Macé (7e arrondissement), où certains organisateurs avaient appelé à se rassembler pacifiquement en début d?après-midi. Contenus par un important dispositif policier, certains manifestants ont tenté de s?extraire pour rejoindre la presqu?île de la ville et ses artères commerçantes.

Des membres des forces de l?ordre ont reçu des projectiles, dont des bouteilles en verre, et ont répliqué avec des gaz lacrymogènes, rapportent les autorités. Six policiers et gendarmes ont été légèrement blessés. Quelques centaines de manifestants, 300 selon la préfecture, ont ensuite convergé vers la place Bellecour où des échauffourées ont eu lieu avec les CRS. La situation est revenue à la normale vers 18 heures sur la place un temps noyée sous les gaz et où se cr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles