Vaccin : l’UE menace de durcir les conditions pour l’exportation

Source AFP
·1 min de lecture
Ursula von der Leyen a également évoqué le projet d'un certificat sanitaire à l'échelle européenne.
Ursula von der Leyen a également évoqué le projet d'un certificat sanitaire à l'échelle européenne.

La Commission européenne a menacé, mercredi, de durcir les conditions d'exportation hors UE des vaccins anti-Covid qui y sont produits, dans le cadre du mécanisme de contrôle institué fin janvier, alors que le continent pâtit des retards importants de livraison des laboratoires.

« Nous exportons beaucoup de vaccins vers des pays qui en produisent eux-mêmes. C'est une invitation pour eux à être ouverts à l'envoi de vaccins vers l'UE, a déclaré la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen. Nous sommes prêts à toutes les options pour nous assurer que l'Europe reçoit sa juste part », a-t-elle ajouté, pointant le Royaume-Uni. Selon elle, l'UE a exporté ces six dernières semaines quelque 41 millions de doses vers 33 pays.

Un certificat sanitaire en projet

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également présenté mercredi un projet de certificat sanitaire qui vise à aider les Vingt-Sept « à rétablir la liberté de circulation d'une façon sûre, responsable et digne de confiance ».

À LIRE AUSSIGernelle ? Vaccins, orgueil et préjugés

Ce certificat, que Bruxelles veut voir adopter avant l'été pour sauver la saison touristique, attestera que son titulaire a été vacciné contre le Covid-19, a passé un test PCR négatif ou est immunisé après avoir contracté la maladie.

À LIRE AUSSIVaccin anti-Covid : la stratégie de l'UE pour tenter de rattraper son retard