Le vaccin d’AstraZeneca une fois de plus dans la tourmente

Le vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca concentre énormément de doutes et d’affaires qui fragilise la confiance du public. Aux Etats-Unis, le laboratoire anglo-suédois est accusé mardi 23 mars par des experts indépendants d’avoir fourni lors des essais des données périmées. Les Etats-Unis demandent au groupe pharmaceutique de fournir des informations plus récentes. AstraZeneca en promet des nouvelles sous 48 heures. Les Européens n’ont plus confiance Au-delà des chiffres inexacts, la réputation d’AstraZeneca souffre d’effets secondaires supposés. Au CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le décès d’un étudiant en médecine interroge. Une enquête judiciaire est ouverte pour déterminer les causes de sa mort quelques jours après avoir été vacciné. “Il n’y a aucun lien pour l’instant”, selon l’ARS Pays-de-la-Loire. Pourtant, et même si l’Agence européenne des médicaments le juge sûr et efficace, le vaccin d’AstraZeneca est jugé davantage dangereux qu’efficace, selon un sondage YouGov, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France.