Vaccin contre le Covid-19: la France aura-t-elle "rattrapé" ses voisins "fin janvier"?

Matthieu Balu
·Journaliste sciences/tech video au HuffPost.
·1 min de lecture
Le ministre de la Santé, Olivier Véran à Chanteloup-en-Brie, le 22 décembre 2020.<br /> Geoffroy Van Der Hasselt/Pool via REUTERS (Photo: POOL New / Reuters)
Le ministre de la Santé, Olivier Véran à Chanteloup-en-Brie, le 22 décembre 2020.
Geoffroy Van Der Hasselt/Pool via REUTERS (Photo: POOL New / Reuters)

CORONAVIRUS - Cela commence à ressembler à une communication de crise. Depuis le début de la campagne vaccinale contre le Covid-19 dans toute l’Europe le 27 septembre, les critiques s’abattent sur le gouvernement et le rythme des vaccinations dans l’hexagone. Il faut dire que la comparaison avec nos voisins n’est, pour le moment, pas flatteuse: 800.000 personnes vaccinées en Grande-Bretagne, 78.000 en Allemagne, près de 17.000 au Portugal... et moins de 150 en France.

En réalité, la campagne de vaccination française n’a pas véritablement commencé, laissant ces premières piqûres à quelques établissements pilotes. C’est au début de l’année 2021 que la stratégie vaccinale française doit accélérer. Le 29 décembre sur France 2, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a d’ailleurs tenté de rassurer, en expliquant qu’à “la fin du mois de janvier”, “nous aurons rattrapé ce décalage”.

Dans une déclaration surprise peu avant les vœux présidentiels, Olivier Véran a par ailleurs annoncé ce jeudi 31 décembre une accélération, en ouvrant dès lundi la vaccination aux soignants de plus de 50 ans, qui initialement ne devaient être vaccinés qu’à partir de février.

Un million de Français vaccinés en février

Revenir au niveau de nos voisins d’ici un mois, la promesse paraît tenable si l’on rapporte les quelques dizaines de milliers de vaccinés chez nos voisins (la Grande-Bretagne, qui a entamé beaucoup plus tôt les vaccinations, mise à part) aux objectifs gigantesques des semaines à venir: l’avance prise par les autres pays ne serait qu’...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.