Vaccin contre la grippe : pourquoi les pharmacies sont-elles en rupture de stock ?

·1 min de lecture

Dans un contexte d'épidémie de Covid-19, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est capitale en 2020. Celle-ci a débuté le 13 octobre et vise en priorité les personnes vulnérables et les soignants. Mais dans de nombreuses pharmacies, dévalisées, impossible de trouver le fameux vaccin. Selon l'Union syndicale des pharmaciens d'officine, deuxième syndicat de la profession, qui a mené une enquête auprès de ses adhérents, entre 70 et 90% de pharmacies n'ont plus de stocks. Mais pour la ministre déléguée en charge de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, seules "16% des officines pharmaceutiques y sont confrontées", a-t-elle déclaré à l'Assemblée nationale mardi.

>> Retrouvez Europe Soir avec Julian Bugier en replay et en podcast ici

Un nombre record de personnes déjà vaccinées

Ce qui est sûr, c'est qu'une dizaine de millions de doses du vaccin ont été mises sur le marché début octobre. Et neuf millions de personnes seraient déjà vaccinées, un record à cette période de l'année. Il y a de toute façon urgence, car la campagne en janvier prochain. Bonne nouvelle : 80% des personnes vaccinées ont plus de 65 ans. Il s'agit donc de personnes à risque, et pour beaucoup d'entre elles, c'est une première, ce qui ravit l'Ordre des pharmaciens. À l'heure actuelle, il resterait environ deux millions de doses sur le marché. Mais personne ne sait vraiment où elles sont : probablement dispersées entre certaines pharmacies et les réserves des grossistes-répartiteurs, ces inte...


Lire la suite sur Europe1