Vaccin contre le Covid: le délai réduit à 3 mois pour le rappel

·1 min de lecture

Le délai entre les premières injections et la dose de rappel est réduit, comme le préconisait la Haute Autorité de Santé.

CORONAVIRUS - Vacciner, le plus vite possible. Ce lundi 27 décembre, Jean Castex a annoncé la réduction du délai entre les premières injections de vaccin contre le coronavirus et la dose de rappel à 3 mois, suivant les recommandations de la Haute Autorité de Santé. 

Dès mardi, “il suffira de trois mois après votre deuxième injection ou votre première si vous avez eu le Covid pour bénéficier de votre rappel”, a annoncé Jean Castex lors d’une conférence de presse suivant un conseil de défense sanitaire.

“L’élément clé” contre le virus est et demeure la vaccination”, a martelé le Premier ministre. “Voila pourquoi nous faisons tout pour l’accélerer et la renforcer.” “Une vaccination complète éloigne le risque de formes graves, éloigne le risque de réanimation, même si l’on contracte le virus”, a abondé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Avec ce délai réduit, près de 45 millions de Français sont désormais éligible à la dose de rappel. “La moitié a déjà reçu ce rappel”, a assuré le ministre de la Santé. 

À voir également sur Le HuffPost: Comment bien réaliser un autotest? Notre tuto vidéo

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Covid-19 : Jean Castex annonce de nouvelles mesures restrictives

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles