Vaccin contre le Covid-19 : la vaccination ouverte aux personnes souffrant d'obésité

La vaccination contre le Covid-19 va désormais être ouverte aux personnes souffrant d'obésité. "C'est une bonne nouvelle parce que l'obésité est le deuxième facteur de risque de décès quand on s'infecte par le Covid, derrière évidemment l'âge", explique Damien Mascret, médecin et journaliste France Télévision, sur le plateau du 20 Heures de France 2 jeudi 29 avril. En effet, l'obésité double le risque de mortalité en cas d'hospitalisation "dès lors qu'on entre dans l'obésité médicale, c'est à dire que l'on a un indice de masse corporelle supérieur à 30". L'IMC dépend de la taille et du poids L'indice de masse corporelle dépend du poids, mais aussi de la taille. "Si vous faites 1 mètre 68, à partir de 84 kilos, vous entrez dans l'obésité. Si vous faites 1 mètres 88, c'est plutôt à partir de 106 kilos. On voit que c'est important", précise le médecin et journaliste. Selon une étude anglaise, le risque minimal de décès survient avec un indice de masse corporelle de 23. Le risque augmente ensuite jusqu'à être sérieux à partir de 30.