Vaccin contre le Covid-19 : une troisième dose pour une protection à long terme ?

Une troisième dose de vaccin pourrait être nécessaire pour garantir son efficacité. Dans un centre de vaccination de Montreuil (Seine-Saint-Denis), durant la matinée du vendredi 16 avril, la perspective d'une troisième piqûre ne semble pas effrayer outre mesure. "Je me fais vacciner tous les ans, ça ne me gêne pas", confie une patiente. Cette troisième injection est recommandée par le patron de Pfizer. "L'hypothèse vraisemblable est qu'une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six et douze mois, a déclaré Albert Bourla, jeudi 15. Et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année." Maintenir le taux de protection La confirmation éventuelle viendra de l'OMS et de l'Agence européenne des médicaments. Il ne sera à priori pas nécessaire de conserver la même marque, il devrait être possible de mélanger les vaccins. "Au cours du temps, la protection induite par la primo-vaccination risque de diminuer, commente le Pr. Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). (…) Donc il sera nécessaire pour maintenir le taux de la protection, notamment le taux des anticorps neutralisants, d'effectuer une troisième dose." Comme pour la grippe, un rappel saisonnier permettrait d'offrir une réponse adaptée face aux différentes déclinaisons du virus.