Vaccin contre le Covid-19 : ce qui est sûr, ce qui fait encore débat

·1 min de lecture

Alors que les injections du vaccin à ARN messager (ARNm) de ­Pfizer-BioNTech commencent dimanche, de nombreuses interrogations se font jour dans la population. Chez les scientifiques, par ­contre, l'optimisme est de rigueur, car le produit affiche une efficacité XXL, à 95%. "C'est aussi fort que l'arrivée des antirétroviraux contre le sida, c'est une victoire ­contre le coronavirus et un progrès scientifique, ça ouvre des possibilités infinies", se réjouit Jean-Michel Pawlotsky, professeur de virologie au CHU (centre hospitalier universitaire) Henri Mondor (AP-HP, Assistance publique-Hôpitaux de Paris) de Créteil (Val-de-Marne).

Sera-t-il efficace chez les personnes âgées?

Le système immunitaire vieillit et les essais cliniques n'ont pas inclus de volontaires très âgés, mais il est fort probable que le sérum soit protecteur même chez des octo- ou nonagénaires.

Lire aussi - Olivier Véran au JDD : "Le vaccin contre le Covid-19 va sauver beaucoup de vies"

La professeure Élisabeth ­Bouvet, présidente de la commission technique des vaccinations (CTV) de la Haute Autorité de santé, instance indépendante chargée d'étudier les vaccins en France, rappelle que "son efficacité dépasse 90% dans tous les groupes d'âge". En clair, le bénéfice individuel pour les résidents des Ehpad est important. "L'efficacité sera peut-être un peu moins bonne chez des personnes très âgées qui ont une altération de la réponse immunitaire", nuance Jean-­Michel ­Pawlotsky.

Comment seront ­repérés d'éventuels n...


Lire la suite sur LeJDD