Vaccin contre le Covid-19 : des retards et des nouveaux bénéficiaires en France

France 3
·1 min de lecture

"'C’est un problème et il va falloir faire avec', a commenté l’entourage du ministre de la Santé, selon le correspondant France Télévisions Julien Gasparutto à Bruxelles (Belgique). Tous les pays d’Europe seront logés à la même enseigne car l’usine Pfizer est la seule à pouvoir livrer des vaccins et pour pouvoir augmenter ses capacités de production a plus long terme, elle va devoir réaliser un certain nombre d’ajustements." Des retards sont prévus jusqu’à la mi-février. Le volume impacté n’est pas connu mais "il est certain que les pays ne pourront pas vacciner autant que prévu pendant un mois". Les livraisons prévues pour le premier trimestre seront assurées.

Quid des vaccinations sur les plus vulnérables

Plusieurs catégories de personnes sont concernées : les personnes atteintes de cancer ou de maladies hématologiques malignes, les maladies rénales chroniques sévères, les poly-pathologies chroniques, certaines maladies rares, une trentaine au totale, et enfin la Trisomie 21. "Si vous avez une de ces pathologies et que vous avez l’infection par le coronavirus, vous risquez plus que d’autres de faire des formes graves", explique Damien Mascret, médecin et journaliste, présent sur le plateau du 19/20, vendredi 15 janvier.

La liste a été déterminée par un nouveau conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, auréolé de mystère. "On ne sait pas qui en sont les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi