Vaccin contre le Covid-19 : des retards importants inquiètent les personnes âgées

Obtenir un rendez-vous pour une vaccination est un parcours du combattant pour bon nombre de personnes âgées. Encore plus avec l’apparition des variants. Marie-Thérèse Quemarais, 76 ans, habitante de Rennes (Ille-et-Vilaine) désespère : "J’essaie tous les jours du matin jusqu’au soir, il n’y a aucun créneau disponible." Beaucoup passent des heures au téléphone ou devant leur ordinateur, en vain. "Je me suis connecté autant de fois que j’ai pu, et puis à la fin j’ai dit 'ras le bol'. Ce sont eux qui nous angoissent", déplore Nella Magne, 77 ans, qui souffre de problèmes cardiaques. Une liste d’attente nationale ? Cette dernière habite à Gréasque, dans les Bouches-du-Rhône. Le centre de vaccination dont elle dépend couvre 12 communes, et n’a pas de créneau disponible avant le 28 mars. Pourtant, les personnes âgées de plus de 75 ans sont normalement prioritaires. "On en veut un peu au gouvernement. Le gouvernement en parle désormais, mais pas au début [du manque de doses]. Il aurait fallu le dire tout de suite aux gens qu’ils risquaient d’attendre", estime Richard Mallié, maire (LR) de Bouc-Bel-Air, dans les Bouches du Rhône. L’ARS annonce de nouvelles doses pour mars, mais reste dépendante des laboratoires. Tout le territoire est concerné, alors que le ministère de la Santé dit préparer une liste d’attente nationale.