Vaccin contre le Covid-19 : des rendez-vous reportés à cause du manque de doses

Après Pfizer et AstraZeneca, c'est le laboratoire Moderna qui, jeudi 28 janvier, a fait savoir qu'il allait réduire son volume de livraison de doses de vaccin contre le Covid-19. Il y aura 150 000 doses de moins que prévu en février, et cela a un impact direct sur les plannings des centres de vaccination. "Je suis diabétique, donc j'attends ce vaccin", explique une personne âgée qui aurait dû être vaccinée samedi 30 janvier, mais dont le rendez-vous a finalement été reporté au 15 mars. 100 000 créneaux de moins que prévu Les régions Île-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Hauts-de-France ont ainsi annoncé que des rendez-vous allaient être décalés, faute d'une quantité de doses suffisantes pour s'en tenir aux objectifs fixés. Pour ceux qui n'avaient pas encore pu s'inscrire, les difficultés s'accumulent. Sur les 500 000 nouveaux créneaux annoncés par le gouvernement en début de semaine, seuls 400 000 verront vraiment le jour.