Vaccin contre le Covid-19 : des problèmes d'approvisionnement dans l'Hérault

Pour accélérer la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, l’exécutif autorise désormais les médecins généralistes et les pharmaciens à réaliser l’injection des doses. Problème, les professionnels de santé dénoncent un approvisionnement insuffisant, à l’image d’un pharmacien de Sète, dans l’Hérault, qui a été informé par la Direction générale de la Santé qu’il ne recevra pour l’heure qu’un seul flacon de vaccin. Dans ce contexte, "les rendez-vous en ville" pour recevoir une injection "sont quasiment impossibles", assure Jean-Michel Ferrando. "Il est légitime de demander des comptes" De même, un médecin de Frontignon ne décolère pas. Jean-Christophe Calmes ne recevra aucune dose dans les jours à venir pour vacciner ses patients à son cabinet. Il doit annuler tous ses rendez-vous. Un véritable scandale pour le généraliste : "On a eu des problèmes avec la pénurie des masques, la gestion des tests et maintenant avec le flux des vaccins. Ça pose question et il est légitime de demander des comptes à nos responsables." Pas de conflit toutefois entre les pharmaciens et les médecins, qui dénoncent à l’unisson la mauvaise gestion de l’approvisionnement des vaccins dans le département de l’Hérault.