Vaccin contre le Covid-19 : "Personne n'a craint de se faire injecter le vaccin contre la rougeole qui repose sur les mêmes mécanismes", affirme un immunologiste

franceinfo
·1 min de lecture

"Personne n'a craint de se faire injecter le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole qui repose exactement sur les mêmes mécanismes que ces nouveaux vaccins synthétiques à ARN [acide ribonucléique] messager anti-Covid-19", déclare lundi 4 janvier sur franceinfo Steve Pascolo. L'immunologiste, directeur de la plateforme ARNm thérapeutiques et chercheur à l'Hôpital universitaire de Zurich, en Suisse, est l'un des pionniers de l'ARN messager. Il explique que cela fait même "des millions d'années" que le corps humain est sujet aux injections d'ARN, quand il est infecté par exemple "par un rhinovirus". "Ca n'affecte pas notre ADN", répond-il aux anti-vaccins.

franceinfo : Qu'est-ce exactement que l'ARN ?

Steve Pascolo : L'ARN messager, c'est une copie d'un gène. C'est similaire à l'ADN, mais c'est éphémère. L'ARN messager est une copie de certaines pages du livre que constitue le chromosome. Vous pouvez imaginer une bibliothèque de 23 livres, qui sont 23 chromosomes, mais seulement certaines pages de ces livres sont photocopiées en ARN et sont lues et utilisées par la cellule pour donner une protéine. Par exemple, le gène de l'insuline est dans toutes nos cellules, mais il n'y a que dans les cellules du pancréas qu'il est photocopié en ARN, qu'il est lu et qu'il donne donc de l'insuline. Une fois que vous pouvez (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi