Vaccin contre le Covid-19 : un médecin explique pourquoi les effets secondaires peuvent être plus importants après la deuxième injection

franceinfo
·1 min de lecture

Bientôt deux millions. La campagne de vaccination suit son cours en France, et on compte désormais plus de 1,8 million de personnes ayant reçu au moins une injection contre le Covid-19. Comme tout vaccin, ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna, qui nécessitent deux injections, présentent de possibles effets indésirables comme des douleurs au niveau de la piqûre, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires et des frissons. Lors de l'injection de la deuxième dose, ces effets peuvent être encore plus forts. Mais pas de panique, c'est tout à fait normal, comme l'explique Christian de Tymowski, anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Bichat, à Paris, et docteur en immunologie.

Franceinfo : Pourquoi les symptômes sont-ils parfois plus forts après la deuxième injection du vaccin contre le Covid-19 qu'après la première dose ?

Christian de Tymowski : La vaccination consiste à injecter des particules virales qui ont pour objectif d'être reconnues par le système immunitaire. Celui-ci va induire une réponse immunitaire dans le but de nous protéger. La phase initiale de cette réponse consiste en la production de messages d'alerte, les cytokines, qui sont responsables de symptômes d'infection (fièvre, douleur, courbatures). La phase finale de cette réponse consiste en la fameuse synthèse des anticorps protecteurs. Notre système immunitaire perçoit donc la vaccination comme une "vraie" agression par un virus. Il s'active et essaie de se défendre contre cette "fausse" attaque (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi