Vaccin contre le Covid-19 : l'Institut Pasteur et le laboratoire Merck renoncent

L'Institut Pasteur est une fierté française, un fleuron de la recherche scientifique. Pourtant, la fondation a fait part d'un échec, lundi 25 janvier : son projet de vaccin contre le coronavirus, mené avec le laboratoire américain Merck et basé sur le vaccin contre la rougeole, n’ira pas plus loin. Pas de conséquence sur la vaccination Les résultats de la première phase chez des volontaires en bonne santé se sont en effet révélés décevants. "Ce vaccin est bien toléré, en revanche, il n'induit pas une production d’anticorps aux volontaires qui l'ont reçu. Les niveaux n'étaient pas suffisants pour permettre d'affirmer qu’il serait efficace contre le coronavirus", explique Christophe d’Enfert, directeur scientifique de l’Institut Pasteur. Il ne devrait toutefois pas y avoir de conséquences sur la vaccination en France. Le candidat vaccin de l’Institut Pasteur était en début d’essai, il ne faisait donc pas partie des six précommandés par l’Europe.