Vaccin contre le Covid-19 : l'Europe durcit le ton face à AstraZeneca

Le laboratoire AstraZeneca a annoncé mardi 26 janvier qu’il diviserait par quatre ses livraisons de vaccins contre le Covid-19 en Europe au premier trimestre 2020. La réponse de l’Europe ne s’est pas fait attendre. "Très grosse colère de la Commission européenne, qui demande à AstraZeneca d’utiliser ses deux usines basées au Royaume-Uni pour fournir les vaccins commandés par l’Europe", explique le journaliste Julien Gasparutto en direct de Bruxelles (Belgique) pour le 20 Heures de France 2, mercredi 27 janvier. Des contrôles de l’usine belge d’AstraZeneca Dans la presse, le patron du laboratoire a expliqué que ces usines devraient livrer en priorité le Royaume-Uni. Une clause qui ne figure nulle part sur le contrat passé avec l’Europe. L’Union européenne a en réponse organisé des contrôles dans l’usine belge d’AstraZeneca pour tenter de comprendre ces retards de production. La France mise, depuis cette annonce, sur 4,5 millions de doses fournies par le laboratoire d’ici fin mars. Près d’1,2 million de personnes ont été vaccinées en France à ce jour.