Vaccin contre le Covid-19 : GSK a lancé la production d'adjuvant dans son usine de Saint-Amand-les-Eaux

Solenne Le Hen
·1 min de lecture

L'usine de vaccins du Britannique GSK de Saint-Amand-les-Eaux, dans le Nord, était presque tombée dans l'oubli. La machine de fabrication de produits adjuvants, qui seront nécessaire à l'administration de certains vaccins contre le coronavirus Covid-19, comme celui de Sanofi, a repris du service.

"Cette machine avait déjà été utilisée dans le cadre de la pandémie de grippe AH1N1 il y a une dizaine d'années, explique Eric Moreau, le directeur du site. C'est un équipement qu'on maintenait : nous faisions un ou deux lots par an. L'intérêt était de maintenir l'équipement et de maintenir la connaissance. Car il s'agit tout de même d'un équipement difficile à faire fonctionner."

Lorsqu'on a redémarré il y a quelques mois, on a pu le faire beaucoup plus vite puisqu'on avait déjà les ressources formées sur le site.

Eric Moreau

à franceinfo

Cette machine ressemble à des cuves reliées à des tuyaux. Elle n'est pas très impressionnante. "Je peux comprendre que pour vous, ce soit un peu frustrant, sourit Eric Moreau. Parce qu'on ne voit pas le produit : on veut le protéger et donc on le met à l'intérieur pour faire en sorte qu'il soit protégé de l'air et de son environnement. Tout se passe à l'intérieur de ces cuves et de ces tuyaux."

Dix ans après la grippe H1N1, la formule est toujours la même. "La production, c'est une phase d'huile et une phase d'eau, avec du squalène et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi