Vaccin contre le Covid-19 : le gouvernement maintient son objectif de 10 millions de primo-injections à la mi-avril

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a rappelé l’objectif du gouvernement concernant la campagne de vaccination, dimanche 21 mars, dans une interview accordée au Parisien. Il souhaite que 10 millions de Français aient reçu une première injection à la mi-avril. Aujourd’hui, le chiffre est d’un peu plus de six millions. Cet objectif est-il réalisable ? “Tout va dépendre du rythme de livraison des vaccins, explique la journaliste Frédérique Prabonnaud sur le plateau du 13 Heures de France 2. Le problème, c’est AstraZeneca qui ne fournit pas ce qui était prévu dans les contrats européens, 120 millions de doses étaient prévues au premier trimestre pour l’Union européenne, et finalement, ce sera 30 millions”, ajoute-t-elle. La France compte sur d’autres vaccins La France recevra donc moins de vaccins en mars et en avril de la part du laboratoire, or, c’est ce vaccin qu’utilisent les pharmaciens et les médecins généralistes avec leurs patients. “Le gouvernement assure quand même ce matin que les pharmaciens vont bien recevoir dans les prochains jours les 361 000 doses demandées”, rapporte Frédérique Prabonnaud. D’autres vaccins, comme celui de Pfizer, qui augmente son rythme de livraison, mais aussi ceux de Moderna et Janssen, vont néanmoins pouvoir être livrés.