Vaccin contre le Covid-19 : les Français seront-ils tous vaccinés avant la fin de l’été ?

L’ouverture de super centres de vaccination est l’un des marqueurs de la montée en puissance de la campagne. Que ce soit à Dunkerque (Nord), Marseille (Bouches-du-Rhône), Calais (Pas-de-Calais), Lyon (Rhône), une trentaine de vaccinodromes a été installé au total, avec le même objectif : 1 000 à 2 000 injections par jour. 13 millions de doses sont attendues en avril Le nouveau calendrier élargit la vaccination aux personnes de plus de 60 ans à partir du 16 avril, mais les plus de 50 ans devront, eux, attendre jusqu’à la mi-mai, soit un mois plus tard que ce qui était prévu, faute de doses suffisantes. Pour les moins de 50 ans, ce sera pour la mi-juin. Pour Frédéric Bizard, économiste de la santé, ces dates sont beaucoup trop optimistes, car il y a une "demande mondiale, le marché est tellement tendu", précise-t-il. Le calendrier tiendra si les laboratoires sont au rendez-vous. 13 millions de doses sont attendues en avril, 17 millions en mai et 26 millions en juin. L’objectif du gouvernement est toujours le même : que tous les Français majeurs qui le souhaitent puissent être vaccinés avant la fin de l’été.