Vaccin contre le Covid-19 : des demandes de rendez-vous en forte hausse

D'ici la fin de la première semaine de mai, un Français sur quatre aura reçu sa première injection du vaccin contre le Covid-19. Dans un centre de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines), mardi 4 mai, la cadence s'est accélérée : plus de 2 500 injections sont réalisées chaque jour. En plus d'ouvrir sept jours sur sept, le centre a organisé, vendredi, une nocturne de 20 heures à 23 heures, notamment pour les actifs qui ne peuvent venir aux horaires de bureau. D'autres nocturnes devraient être mises en place. Des délais qui s'allongent Preuve de cette accélération : le nombre de rendez-vous pris sur Doctolib a bondi. En effet, 346 750 créneaux ont été réservés lundi 3 mai, contre 211 063 lundi 26 avril. Mais il est difficile, aujourd'hui, de trouver un créneau rapidement. Dans le Val-de-Marne, par exemple, aucun rendez-vous n'est disponible avant le 10 mai sur Doctolib. Selon la plateforme, le délai pour obtenir un rendez-vous a un peu augmenté ; il est aujourd'hui de dix à 12 jours en moyenne. Certains centres éviteraient aussi de prendre des rendez-vous trop lointains. "Les centres n'ouvrent de la disponibilité qu'à deux, trois semaines parce qu'ils n'ont pas encore de visibilité sur les stocks de vaccin", explique Stanislas Niox-Château, cofondateur de Doctolib. Au cours des prochains mois, les livraisons de vaccin devraient également accélérer.