Vaccin contre le Covid-19 : le CHU de Saint-Etienne participe aux essais cliniques

Le CHU de Saint-Etienne s'est lui aussi lancé dans la course au vaccin anti-Covid. Au service infectiologie, on se félicite de faire partie des 24 centres hospitaliers choisis pour effectuer les tests. "C’est une chance que l’on a et nous sommes ravis de saisir cette opportunité", se réjouit le docteur Frédérique Bertholon. Déjà habitué à ce type d’essais cliniques, l’hôpital de Saint-Etienne est fin prêt pour accueillir les volontaires. "On leur injectera soit le placebo, du sérum physiologique, soit le vaccin qui contient des morceaux de virus, non vivants. Ce dernier doit venir éduquer le système immunitaire de la personne pour que son corps développe des anticorps", explique le professeur Elisabeth Botelho-Nevers, infectiologue. Les volontaires se bousculent Le CHU de Saint-Etienne espère tester près de 300 volontaires. Des adultes de tous âges qui se sont inscrits sur la plateforme Covireivac. Ce site a été lancé par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) le 1er octobre dernier. En dix jours, il a recueilli près de 25 000 volontaires, l’objectif que s’était fixé l’institut. Mais le recrutement se poursuit car les chercheurs ont besoin de différents profils, aussi bien de jeunes adultes que de séniors. Les personnes ayant déjà contracté le Covid-19 ne sont également pas exclues des essais. Les essais cliniques de phase 2 et 3 devraient démarrer entre la fin de l’année 2020 et le premier trimestre 2021. Les volontaires seront sous très haute surveillance pendant au moins un an.