Vaccin contre le Covid-19 : des centres fermés en raison d'une pénurie de première dose

Au Raincy, en Seine-Saint-Denis, le centre de vaccination anti Covid-19 devait ouvrir ses portes lundi 1er février, mais les tentes resteront vides. “On a tout préparé en 72 heures, nous étions prévus pour une ouverture le 1er février mais le préfet m’a indiqué il y a quelques jours que faute de doses, il n'était pas possible d’ouvrir”, explique Jean-Michel Genestier, maire du Raincy. Une déception pour les 400 personnes déjà préinscrites pour la vaccination Des vaccins qui se font attendre En Ile-de-France, l’Agence régionale de santé vient d’annoncer qu'il n'y aurait plus de première injection à compter du mardi 2 février, pour garantir les rendez-vous déjà pris pour la deuxième dose. Ces difficultés touchent également d'autres régions. L'ARS reconnaît ces problèmes d’approvisionnement. Mais cette situation tendue ne remet pas en cause, pour le moment, le calendrier de vaccination dans les Ehpad.