Vaccin contre le Covid-19 : "Nous avons 50 doses pour chacun des 17 centres par jour", dénonce le président de la Seine-Saint-Denis

franceinfo
·1 min de lecture

"Les prises de rendez-vous sont pour l'instant interrompues, c'est ce qui me met en colère", dénonce sur franceinfo lundi 18 janvier Stéphane Troussel, président (PS) du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, alors que la vaccination des plus de 75 ans et des plus fragiles débute en France. En Seine-Saint-Denis, 17 centres de vaccination sont disponibles.

>> Suivez en direct le lancement de la vaccination des plus de 75 ans en France

franceinfo : Ceux qui peuvent se faire vacciner ont-ils répondu présents pour prendre rendez-vous ?

Stéphane Troussel : Il y a un engouement même s'il a fallu une prouesse collective pour parvenir à ce résultat. Le gouvernement a tardé à mobiliser les acteurs locaux. Il a fallu mobiliser des lieux non prévus pour la vaccination. En un jour et demi, le centre d'appel a été saturé et les rendez-vous fixés jusqu'au 13 mars.

Pourrez-vous répondre à cet engouement ?

Il y a quelque chose d'ubuesque : l'engouement pour les vaccins sera freiné par le manque de doses. Nous avons 50 doses pour chacun des 17 centres par jour. Les prises de rendez-vous sont pour l'instant interrompues, c'est ce qui me met en colère.

"Le gouvernement doit faire la transparence sur le nombre de doses disponibles."

Stéphane Troussel, président (PS) du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi