Vaccin contre le coronavirus : "La seule solution, c'est le vaccinodrome"

·1 min de lecture

La campagne de vaccination française a démarré, mais pas vraiment en trombe. Quelque 500 personnes ont reçu les premières injections contre le coronavirus en une semaine, quand les Allemands ont vacciné 241.000 personnes dans le même temps et l'Italie 85.000. S'il n'est pas question de faire la course, le gouvernement souhaite désormais accélérer la cadence. Mais pour Alain-Michel Ceretti, ​président de l’association le Lien qui représente les patients, invité lundi d'Europe 1, ce qui est fait actuellement ne suffit pas. Il souhaiterait voir l'installation de "vaccinodromes" à l'allemande.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 4 janvier

"On ne comprend pas pourquoi la France n'est pas partie là-dessus"

"Nous sommes de nombreux responsables associatifs très inquiets, parce que manifestement, il y a un décalage entre la réalité de ce qui se passe dans le monde actuellement et ce qui se passe en France, où on a un sentiment de manque de préparation", confesse le président du Lien.

Selon lui, le modèle du "vaccinodrome", de grands espaces aménagés pour vacciner rapidement un grand nombre de personnes, est le plus efficace. "Oublions la vaccination en pharmacie !", demande-t-il. "Pour le vaccin Pfizer et Moderna, qui va arriver, nous sommes dans l'obligation de laisser la personne vaccinée être sous surveillance médicale pendant 15 à 20 minutes parce qu'il y a un certain nombre de risques, même faibles, qui doivent être regardés. Ça va être tr...


Lire la suite sur Europe1