Vaccin contre le coronavirus: qui sont les réfractaires ?

Une femme jeune qui vote pour un parti populiste et qui doute de l’efficacité du vaccin contre le coronavirus. Ce serait le portrait-robot d’un opposant au vaccin, d’après une étude de la fondation Jean-Jaurès. 46% des Français ne sont pas prêts à se faire vacciner, surtout les jeunes. Ils seraient ceux qui déclarent avoir le moins peur des conséquences sanitaires de l’épidémie. Les militants LFI et RN premiers opposants 50% des femmes interrogées refusent de se faire vacciner, contre 35% chez les hommes. 63% dénoncent un manque de recul concernant l’efficacité du vaccin et 46% ont peur des effets indésirables. L’étude souligne que les électeurs des partis de Jean-Luc Mélenchon (LFI), François Asselineau (Union populaire républicaine), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) ou Marine Le Pen (RN) sont plus opposés que les autres à cette vaccination.