Vaccin contre le coronavirus : les modalités de transport et de production se précisent

Avant de pouvoir mener une grande campagne de vaccination contre le coronavirus, il faudra acheminer des millions de vaccins. 8 000 avions de différentes compagnies aériennes seront mobilisés sur toute la planète. À Roissy (Val-d'Oise), Air France-KLM se prépare : d'ici la fin du mois de novembre, la compagnie aérienne organisera un essai pour expédier des vaccins factices. Cependant, toutes les doses n'arriveront pas par cargo aérien ; une partie sera fabriquée sur le sol français, à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir). 10 millions d'euros investis "L'annonce a été officialisée jeudi 19 novembre, rapporte le journaliste Alexis Delacour, sur place. Pfizer et BioNTech ont confié une partie de la production de leur candidat vaccin à Delpharm, l'un des champions du monde de remplissage aseptique de flacons". Une opération délicate car les vaccins seront conservés à -70 °C dans des réfrigérateurs très spécifiques, pour lesquels près de 10 millions d'euros ont été investis par l'entreprise.