Vaccin contre le coronavirus : quand débuterait la distribution, et qui sera prioritaire ?

Les laboratoires Pfizer et BioNTech devraient demander dès la semaine du 16 novembre aux autorités sanitaires américaines une autorisation d'utilisation d'urgence pour leur vaccin anti-Covid, jugé efficace à près de 90%. La distribution pourrait débuter mi-décembre aux États-Unis. En France, il faudra attendre la validation de l'Agence européenne du médicament. Les premières vaccinations n'auraient pas lieu avant mi-2021. 50 euros par personne Le vaccin nécessite une conservation à très basse température, de -70° à -80° ; un véritable défi, car il n'est pas encore possible "de produire une telle chaîne de froid", selon Toby Peters, professeur en économie du froid à Birmingham (Angleterre). Le prix du vaccin n'est pas définitivement fixé, mais Pfizer évalue la dose autour de 25 euros. Deux injections sont nécessaires, soit 50 euros par personne. L'Union européenne doit valider mercredi 11 novembre le pré-achat de 300 millions de doses. Une fois que le vaccin sera homologué en Europe, la Commission procèdera à sa distribution en fonction du nombre d'habitants. Enfin, les personnels de santé, les personnes au contact du public, les plus de 65 ans et les plus fragiles seront prioritaires.