Vaccin contre le coronavirus : un avis favorable de l'Agence européenne du médicament d'ici la fin 2020

Prendre le coronavirus de vitesse dès janvier : Guido Rasi, le directeur de l'Agence européenne du médicament, affiche son optimisme. Il prévoit de donner un avis favorable à un premier vaccin d'ici la fin de l'année 2020, en vue d'une distribution à partir de janvier. L'objectif est de vacciner plus de la moitié de la population européenne. La campagne pourrait s'étaler sur un an. Six à sept laboratoires ont les faveurs de l'Agence européenne du médicament Dans cette course au vaccin, entre six et sept laboratoires ont les faveurs de l'Agence européenne du médicament. Les plus avancés sont Pfizer, AstraZeneca, Johnson & Johnson et Moderna. Certains, comme Pfizer, annoncent une efficacité de 90%. Le vaccin a été développé en quelques mois : selon le Pr. Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), cette rapidité n'est pas si surprenante : "Ce virus est beaucoup moins complexe que d'autres virus, comme le virus du VIH. Même s'il était inconnu jusqu'à présent, c'est pas une nouvelle famille de virus qui arrive avec absolument aucune connaissance". L'Agence européenne du médicament espère atteindre une immunisation suffisante d'ici la fin 2021.