Un vaccin contre le choléra mis au point dans du riz transgénique

·2 min de lecture

Boire un simple verre d’eau plutôt que de se faire piquer le bras : l’idée est plutôt séduisante. Des chercheurs japonais ont conçu le premier vaccin contre le choléra à partir d’un riz génétiquement modifié pour exprimer un antigène de la toxine produit par la bactérie Vibrio cholerae, responsable de la maladie. Cette toxine se fixe aux récepteurs de surface des cellules de l’intestin et provoque une intoxication majeure, se traduisant par des diarrhées et une déshydratation sévère.

Il existe déjà quatre vaccins oraux contre le choléra, administrés sous forme de gouttes à mettre sous la langue. Mais ces vaccins, fabriqués à partir de souches de Vibrio cholerae entières tuées ou atténuées, nécessitent d’être conservés au froid et peuvent entraîner des effets secondaires (fatigue, douleurs abdominales, nausées…). Le nouveau vaccin comestible, appelé MucoRice-CTB, reste, lui, stable à température ambiante et se présente sous forme de poudre à diluer dans un peu d’eau.

Des plantes transgéniques comme usines à vaccin

Le vaccin pousse dans des plants de riz japonais à grains courts, génétiquement modifiés pour produire une portion non toxique de la sous-unité B (CTB) qui est reconnue par le système immunitaire. Les CTB, produits dans les graines, s’accumulent ensuite dans les corps protéiques, des organites de la cellule entourés d’une membrane, qui agissent comme une « capsule naturelle » pour protéger l’antigène des enzymes digestives. Les plants de riz sont cultivés en ferme hydroponique dans des bâtiments pour éviter toute contamination environnementale.

Le vaccin MucoRice-CTB est fabriqué dans du riz génétiquement modifié et se stocke à température ambiante. © Hiroshi Kiyono
Le vaccin MucoRice-CTB est fabriqué dans du riz génétiquement modifié et se stocke à température ambiante. © Hiroshi Kiyono

MucoRice-CTB n’est pas le premier vaccin à être développé via des plantes transgéniques. La start-up canadienne Medicago est sur le point de commercialiser un vaccin contre le SARS-CoV-2 produit dans des plants de tabac, et actuellement en essai de phase 3. Le projet...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles