Vaccin contre le cancer du col de l’utérus (Gardasil® et Cervarix®) : âge, effets secondaires, pour qui ?

![CDATA[Shutterstock]]

SOMMAIRE :

  • La vaccination contre les papillomavirus humains : pour qui ?

  • Vaccin contre les HPV : combien de doses sont nécessaires ?

  • Quelle prise en charge pour le vaccin ?

  • Le vaccin contre les papillomavirus humains est-il efficace ?

  • Le vaccin cause-t-il des effets secondaires ?

En France, chaque année, près de 3 000 femmes développent un cancer du col de l’utérus et 1 000 en décèdent, selon les chiffres de Santé Publique France. Ce cancer peut encore être évité grâce à deux moyens : la vaccination contre les papillomavirus humain ou les HPV (prévention primaire) et le dépistage, qui permet de dépister les lésions précancéreuses et de les traiter avant qu’elles ne deviennent un cancer (prévention secondaire).

En avril 2022, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié de nouvelles recommandations. "Une femme meurt environ toutes les deux minutes" du cancer du col de l’utérus, a rappelé Alejandro Cravioto, président du comité d’experts de l’OMS en matière de politique vaccinale. Jusqu’ici, deux doses de vaccin contre le papillomavirus étaient recommandées pour les femmes de moins de 21 ans. Désormais, une seule dose de vaccin suffit selon l'OMS. "Cette recommandation d’une dose unique a le potentiel de nous faire progresser plus rapidement vers notre objectif d’avoir 90% des filles vaccinées à l’âge de 15 ans d’ici 2030", a indiqué la docteur Princesse Nothemba Simelela, sous-directrice générale de l’OMS. En France, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Votre rythme cardiaque au repos est-il normal ? (et comment le calculer vous-même)
Don de selles : pourquoi la variole du singe est une contre-indication ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 19 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
Les 7 habitudes "saines" qui préviennent le risque de démence si vous avez du diabète
8e vague Covid, vaccination à l’automne… François Braun fait le point