Le vaccin de BioNTech pourrait être distribué avant la fin de l'année

Source AFP
·1 min de lecture
Ce vaccin doit être conservé à très basse température, - 70 degrés Celsius, et pas plus de cinq jours à une température de réfrigérateur. (Illustration)
Ce vaccin doit être conservé à très basse température, - 70 degrés Celsius, et pas plus de cinq jours à une température de réfrigérateur. (Illustration)

Cette année, le Père Noël pourrait apporter des vaccins dans son traîneau. Le directeur du laboratoire allemand BioNTech, qui travaille avec l'américain Pfizer sur un vaccin contre le Covid-19, a estimé, jeudi 19 novembre, « possible » son autorisation et sa distribution d'ici à la fin de l'année aux États-Unis ou dans l'Union européenne.

« Nous travaillons d'arrache-pied », a expliqué Ugur Sahin à l'Agence France-Presse, dans une interview en visioconférence, précisant que la demande d'autorisation allait être déposée vendredi à l'Agence américaine des médicaments (FDA). « Il y a une chance pour que nous puissions encore obtenir cette année l'autorisation aux États-Unis ou en Europe, ou dans les deux régions », assure le chercheur, spécialiste en immunologie.

« Il est possible que nous puissions livrer des vaccins en décembre », précise-t-il. L'Agence européenne du médicament (EMA) mène actuellement une évaluation continue du produit en vue de son autorisation et des données supplémentaires lui seront transmises « la semaine prochaine ».

Lire aussi Covid-19 : les chiffres qui montrent que la situation s'améliore

2 millions de doses réservées

Le projet des laboratoires Pfizer/BioNTech est, avec celui du laboratoire américain Moderna, le plus avancé dans les essais cliniques à grande échelle qui ont montré dans les deux cas une efficacité comparable, de 95 % pour celui de l'alliance américano-allemande.

Des centaines de millions de doses ont déjà été réservées à [...] Lire la suite