Le vaccin AstraZeneca serait encore meilleur que le Pfizer chez les personnes âgées avec une seule dose

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

Il faut bien l’avouer : on s’y perd un peu parmi les études sur l’efficacité des vaccins. Lors des premiers essais cliniques, le vaccin d'AstraZeneca s’était avéré plus efficace avec une demi-dose qu’avec une dose complète. Son efficacité globale avait ensuite été évaluée à 79 % puis révisée à 76 % en mars. Le vaccin de Pfizer/BioNTech affiche une performance de 95 % sur la souche originale, mais serait moins efficace contre les variants sud-africain et brésilien. La confusion porte également sur le dosage : alors qu’il est recommandé de vacciner avec deux doses, on s’aperçoit que l’efficacité s’élève déjà à 86,7 % dix jours après la première injection pour le vaccin Pfizer. Enfin, la réponse immunitaire semble différente selon le profil et l’âge des patients. Pfizer affirme ainsi que son vaccin est « 100 % efficace » chez les adolescents.

Chez les personnes âgées, le vaccin d'AstraZeneca serait plus efficace que celui de Pfizer/BioNTech. © Mike Fouque, Adobe Stock
Chez les personnes âgées, le vaccin d'AstraZeneca serait plus efficace que celui de Pfizer/BioNTech. © Mike Fouque, Adobe Stock

L’efficacité des vaccins Pfizer et AstraZeneca comparée

Une nouvelle étude préliminaire de l’université de Birmingham à paraître dans The Lancet vient encore s'ajouter à cette cacophonie ambiante. Cette dernière a comparé l’efficacité des vaccins d'AstraZeneca et de Pfizer/BioNTech chez les personnes âgées (plus de 80 ans) qui avaient reçu une seule dose de vaccin. Non seulement ils ont généré un taux élevé d’anticorps (respectivement 87 % et 93 %) après cette première injection, mais les chercheurs ont aussi constaté que le vaccin d'AstraZeneca induisait une réponse trois fois plus élevée que celui de Pfizer concernant les cellules T, qui détruisent les cellules infectées par le virus et participent à la réponse immunitaire. Ainsi, 12 % des patients ayant reçu une dose de Pfizer développent des cellules T spécifiques contre le SARS-CoV-2 contre 31 % des patients ayant reçu une injection d’AstraZeneca. Or, cette réponse des cellules T est essentielle car elle permet de contourner une possible résistance...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura