Vaccin AstraZeneca : une nouvelle théorie sur les cas de thromboses

·1 min de lecture

Un article publié par un collectif de chercheurs et de médecins propose une explication aux cas de thromboses détectées chez des patients ayant reçu le vaccin AstraZeneca. En cause ? Non pas le sérum en lui-même, mais le fait qu’il pourrait, dans de très rares cas, être injecté en intraveineuse et non en intramusculaire. Explications.

Une simple affaire d’injection ? Selon une hypothèse publiée par le groupe de chercheurs et de médecins " Du côté de la science ", les cas de thromboses survenus après l’injection du vaccin AstraZeneca pourraient être liés à une piqûre par erreur en intraveineuse. L'aiguille atteindrait l’un des petits vaisseaux sanguins présents dans le deltoïde, un des muscles de l'épaule, alors que le médecin tenterait d’injecter le vaccin en intramusculaire. " Les patients ayant eu des thromboses avaient peut-être des prédispositions et l’injection en intraveineuse a pu contribuer à une cascade d’évènements immunitaires conduisant aux problèmes de coagulation ", nous explique Eric Billy, chercheur en immuno-oncologie, qui a corédigé cet article.Le vaccin AstraZeneca avait été suspendu par mesure de précaution dans l’ensemble de l’Union européenne mi-mars, avant d’être réintroduit à la fin du mois. Dans son rapport publié le 26 mars, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) confirmait l’existence d’un risque " très rare " de thromboses atypiques associées au vaccin AstraZeneca tout en soulignant que la balance des risques et des bénéfices...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"L'excellente réputation du Pfizer lui fait de l'ombre" : un vaccin Moderna boudé par les patients ?

Un lien entre thrombose veineuse et vaccin AstraZeneca confirmé par un responsable de l'EMA

Entre manque et défiance, la vaccination à l'AstraZeneca à la peine dans le monde rural

AstraZeneca : plusieurs décès suspects, des enquêtes ouvertes pour vérifier un lien avec le vaccin

Un pont aérien va être ouvert pour faire vacciner 260.000 Français à Cuba