AstraZeneca : l’OMS recommande de poursuivre la vaccination

Source AFP
·1 min de lecture

Plusieurs pays, dont la France, ont suspendu l'utilisation du vaccin suédo-britannique en raison de suspicions de possibles effets secondaires.

L'Organisation mondiale de la santé continue à recommander « pour le moment » la vaccination avec le sérum anti-Covid d'AstraZeneca, dont l'usage a été suspendu par plusieurs pays en raison de possibles effets secondaires, en attendant que ses experts finissent leur évaluation.

« Pour le moment, l'OMS estime que la balance risques/bénéfices penche en faveur du vaccin AstraZeneca et recommande que les vaccinations se poursuivent », indique un communiqué de l'agence onusienne, précisant que ses experts, dont l'avis est très attendu, continuent « d'évaluer les données concernant les problèmes de santé rencontrés par quelques personnes vaccinées avec ce produit.

« Il n'y a pas de preuves que ces vaccins ont causé des caillots »

Face aux incertitudes et aux craintes sur la sécurité du vaccin du suédo-britannique AstraZenaca, le ministre britannique de la Santé Matt Hancock a appelé mercredi à continuer son déploiement. « Il n'y a pas de preuves que ces vaccins ont causé des caillots », a écrit Matt Hancock dans le tabloïd The Sun, soulignant que ce n'est pas seulement son avis mais celui du régulateur britannique, le MHRA, de l'OMS et de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

À LIRE AUSSIVaccin AstraZeneca : pourquoi le suspendre ?

L'OMS, dont les experts doivent se prononcer sur la question, avait déjà souligné lundi qu'il n'y avait pas de rapport avéré à ce stade entre le vaccin et de graves problèmes sanguins observés chez des personnes vaccinées, et a (...)

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :