Vaccin AstraZeneca : la France enregistre quatre nouveaux cas de thromboses, dont deux décès

·1 min de lecture

Nouvelle déconvenue pour le vaccin du groupe pharmaceutique suédo-britannique. Quatre nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques associés au vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, dont deux décès, sont survenus en France entre le 23 avril et le 6 mai, selon les autorités sanitaires. Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, ce sont "34 cas, dont 11 décès au total" de thromboses rares qui sont survenus en France, sur plus de 4.068.000 injections réalisées au 6 mai, indique lundi l'Agence française du médicament (ANSM).

Ces quatre nouveaux cas concernent deux femmes sexagénaire et septuagénaire et deux hommes quinquagénaires. Les complications observées concernent une thrombose veineuse cérébrale pour deux d'entre eux, une thrombose splanchnique (digestive, ndlr) et une thrombose veineuse profonde associée à une embolie pulmonaire, précise l'ANSM d'après le 11e rapport de pharmacovigilance concernant ce vaccin.

Les caractéristiques des cas déclarés restent identiques à celles du dernier bilan avec une moyenne d'âge plus élevée (médiane à 60,5 ans) et touchant de façon quasi égale les deux sexes (18 femmes/16 hommes). Depuis le 19 mars 2021, l'utilisation du vaccin Vaxzevria d'AstraZeneca est réservée aux personnes de 55 ans et plus, rappelle l'agence sanitaire. Une utilisation pour cette catégorie d'âge que la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé, le 12 mai, de maintenir, tout en réaffirmant l'"utilité incontestable" du vaccin.

La HAS avait été saisie par le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arctique : la Russie lance un avertissement aux grandes puissances
Défense : le Danemark va renforcer la surveillance au Groenland et dans l'Atlantique Nord
"Pas de panique, les taux d'interêt vont arrêter de grimper !"
Fake news : quel est le coût caché des intox et du complot pour la France ?
Avion de combat européen : la France, l'Allemagne et l'Espagne se mettent enfin d'accord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles