Vaccin anti-Covid : Les pays pauvres refusent 100 millions de doses proches de la date de péremption

·1 min de lecture

VACCINATION - Ces pays ont besoin de doses qui puissent être conservées assez longtemps afin de pouvoir mieux planifier les campagnes de vaccination

Les pays pauvres ont refusé le mois dernier de recevoir quelque cent millions de doses de vaccin contre le Covid. En cause : leur date de péremption était proche, ont indiqué les Nations unies jeudi. L’ Organisation mondiale de la santé (OMS) a accusé à de multiples reprises les pays riches de s’être accaparés des vaccins et de ne donner aux pays pauvres que des vaccins à courte durée de conservation. Une « honte morale », pour l’OMS.

Fin décembre, le Nigeria a par exemple ainsi incinéré plus d’un million de doses de vaccin AstraZeneca données il y a quelques mois par des pays développés mais dont la date de péremption était proche et qui avaient expiré.

Mieux planifier les campagnes de vaccination

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), qui joue un rôle majeur dans le mécanisme international Covax en tant que principal partenaire logistique pour la distribution des vaccins dans les pays défavorisés, ces derniers refusent désormais de recevoir des doses dont la date de péremption est trop proche. En décembre, « plus de cent millions de doses ont été refusées », a déclaré la directrice de la Division des approvisionnements de l’Unicef, Etleva Kadilli, devant la Commission du développement du Parlement européen.

Elle a expliqué que ces pay(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Pourquoi Israël change totalement de stratégie face à Omicron
Coronavirus : « Ceux qui ont volontairement distillé la peur sont plus responsables que les non-vaccinés en général »
Coronavirus : Un vaccin de Pfizer adapté à Omicron sera prêt en mars, assure son PDG

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles