Vaccin anti-Covid : Moderna porte plainte contre Pfizer pour violation de brevet

© REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

Moderna se lance dans une bataille judiciaire contre Pfizer/BioNTech qu’elle accuse de violation de brevet des vaccins contre le Covid-19« Moderna est convaincu que le vaccin Comirnaty de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19 contrevient à des brevets déposés par Moderna entre 2010 et 2016 », assure ce vendredi le laboratoire américain, comme le relate l’AFP. Moderna a annoncé avoir déposé plainte contre Pfizer/BioNTech dans l'État du Massachusetts aux États-Unis et à Düsseldorf en Allemagne.

Lire aussi - Covid-19 : François Braun, ministre de la Santé, alerte sur la possibilité d'une prochaine vague à l'automne

Des compensations financières réclamées

Dans un communiqué, le patron de Moderna, Stéphane Bancel, a expliqué vouloir « protéger la plateforme technologique innovante d'ARN messager » qui a coûté « des milliards de dollars ». Selon lui, l’ARN messager a été « breveté au cours de la décennie précédant la pandémie de Covid-19 » par Moderna. 
L’entreprise a précisé que les brevets pour lesquels elle poursuit Pfizer et BioNTech n'ont pas été développés au moment où elle travaillait avec l'agence publique américaine de recherche, pour accélérer les travaux de lutte contre le Covid-19, rapporte l’AFP. Moderna réclame ainsi à Pfizer/BioNTech des compensations financières pour les vaccins vendus depuis mars. Si le montant n’est pas précisé, le projet de Pfizer de vendre pour 32 milliards de dollars de son vaccin en 2022, laisse présager une lourde somme.

Lire aussi - Pfiz...


Lire la suite sur LeJDD