Le vaccin anti-Covid d'Astrazeneca approuvé dans l'UE en troisième dose

REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

Le laboratoire pharmaceutique britannique Astrazeneca a annoncé lundi que son vaccin anti-Covid-19 Vaxzevria avait été approuvé en 3e dose pour les adultes dans l'Union européenne.

Le laboratoire pharmaceutique britannique Astrazeneca a annoncé lundi que son vaccin anti-Covid-19 Vaxzevria avait été approuvé en 3e dose pour les adultes dans l'Union européenne (UE). "Les professionnels de santé peuvent maintenant utiliser Vaxzevria en troisième dose chez les patients qui ont précédemment reçu des doses de Vaxzevria ou d'un vaccin à ARN messager approuvé dans l'Union européenne".

L'Agence européenne du médicament a donné jeudi l'autorisation "après un ensemble de preuve suffisantes démontrant une augmentation de la réponse immunitaire après une troisième dose de Vaxzevria" faisant suite à deux doses du vaccin d'Astrazeneca ou d'un autre approuvé dans l'UE, d'après un communiqué sur le site de l'agence. Ce feu vert devrait donner un coup de fouet aux ventes du vaccin, qui avaient contribué à doper les ventes du géant pharmaceutique au premier trimestre, même si le groupe avait dit s'attendre à une nette baisse des ventes de ses médicaments contre le Covid-19 sur le restant de l'année à mesure "que la menace (du virus) recule".

Un des premiers mis sur le marché au Royaume-Uni

Le vaccin créé en collaboration avec l'université d'Oxford n'a pas été le choix du gouvernement britannique pour sa campagne de rappels (il propose en priorité les sérums de Pfizer et Moderna), alors qu'il avait été l'un des premiers mis sur le marché au Royaume-Uni, où il avait été privilégié pour la campagne des deux premières doses. Le Vaxzevria est toutefois une option possible pour les personnes qui l'ont déjà reçu lors de leurs deux premières doses au Royaume-Uni. Il n'est par ailleurs pas approuvé aux États-Unis.

Aztrazeneca a indiqué fin avril qu'il avait distribué dans le monde 2,9 milliards de doses de Vaxzevria, qui(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles