Vaccin anti-Covid : AstraZeneca annonce de nouvelles réductions de livraisons à l'UE

·2 min de lecture

Le groupe pharmaceutique AstraZenaca a de nouveau annoncé une baisse des livraisons de vaccin contre le coronavirus à l'Union Européenne via un communiqué. Il avait déjà réduit le nombre de doses promises fin janvier. Cette annonce intervient alors que les injections de ce vaccin controversé sont interrompues dans certains pays.

En raison de restrictions d'exportation, le géant pharmaceutique britannico-suédois AstraZeneca est confronté à de nouvelles réductions de livraisons de son vaccin contre le Covid-19 à l'Union européenne. Dans un communiqué, le groupe dit "regretter" d'annoncer cette baisse et rappelle "son travail sans relâche pour accélérer l'approvisionnement". C'est la deuxième fois qu'il revient sur ses engagements en termes de livraison.

Seulement 100 millions de doses promises au lieu de 300 millions

Confronté à des difficultés de production, le groupe avait décidé de recourir à ses sites de production en dehors de l'UE pour essayer de compenser en partie et livrer les États-membres de l'Union mais "malheureusement, des restrictions d'exportations réduiront les livraisons au premier trimestre" et "vraisemblablement" au deuxième, selon un porte-parole du groupe. Celui-ci a pour objectif de livrer 100 millions de doses au premier semestre : 30 millions au premier trimestre et 70 millions au deuxième.

AstraZeneca avait annoncé fin janvier ne pouvoir livrer aux Vingt-Sept que 40 millions de doses au 1er trimestre, sur les 120 millions qu'il avait initialement promises, en raison de difficultés manufacturières dans une usine belge. Pour le deuxième trimestre, AstraZeneca devait initialement livrer 180 millions de doses à l'UE.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation samedi 13 mars

70% d'Européens vaccinés d'ici à la fin de l'été

Le groupe a indiqué "collaborer ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :