Vaccin anti-Covid : aéroports et compagnies aériennes se préparent

Des centaines de milliers de doses de vaccins pourraient transiter dans les aéroports d’Orly (Val-de-Marne) et de Roissy (Seine-Saint-Denis). L'annonce de Pfizer et BioNTech, lundi 9 novembre, sur leur vaccin efficace à "90%", a redonné espoir. Les conteneurs sont bien prêts et réfrigérés. En coulisse, les compagnies aériennes se préparent. Au total, 8 000 avions pourraient être nécessaires sur toute la planète pour distribuer le vaccin contre le Covid-19. La principale difficulté est la maîtrise de la chaîne du froid. Pour conserver le vaccin, les températures devront être de -70 a -80 degrés, selon Pfizer. Des marchandises "extrêmement surveillées" Vient ensuite la question de la sécurité. Les cargaisons seront étroitement contrôlées. Durant le confinement, certaines commandes de masques avaient été volées ou retournées, puis rachetées directement sur le tarmac des aéroports chinois. Cette fois-ci, les professionnels l’assurent, il n’y aura pas de foire au vaccin. "Impossible" pour Béatrice Delpuech, directrice des produits spéciaux chez Air France KLM Cargo, qui assure qu’il s’agit cette fois de "marchandises extrêmement surveillées". Reste enfin à assurer la rapidité de la livraison. Il faudra ainsi autoriser davantage de compagnies à se poser dans les aéroports de région.