Vaccin anti-Covid-19 produit en Afrique : Pfizer/BioNTech choisit le Cap

·1 min de lecture
Pfizer travaille déjà avec Biovac pour produire le vaccin Prevenar 13 contre les infections à pneumocoques. De quoi faciliter un partenariat pour un vaccin anti-Covid-19. 
Pfizer travaille déjà avec Biovac pour produire le vaccin Prevenar 13 contre les infections à pneumocoques. De quoi faciliter un partenariat pour un vaccin anti-Covid-19.

Les laboratoires Pfizer et BioNTech vont donc installer dès 2022 l?étape finale de la production de leur vaccin contre le Covid-19 au Cap, en Afrique du Sud. Le duo américano-allemand s?est associé au groupe Biovac avec l?objectif de fournir jusqu?à 100 millions de doses par an « exclusivement » aux 55 pays « membres de l?Union africaine », selon un communiqué détaillant ce premier partenariat de l?alliance en dehors de l?Europe et de l?Amérique du Nord. Le sérum sera acheminé depuis des usines européennes des deux laboratoires, qui gardent donc la main sur la fabrication de l?ARN messager, l?étape la plus délicate et cruciale. La phase de mise en flacon sera effectuée au Cap. Le transfert des technologies et l?installation des machines nécessaires pour prendre part à la fabrication va commencer « immédiatement », selon un communiqué. « Il s?agit d?un pas crucial pour renforcer l?accès durable aux vaccins » et la collaboration « va permettre de distribuer plus largement des doses à des personnes dans des communautés difficiles d?accès, surtout sur le continent africain », a commenté Morena Makhoana, PDG de Biovac.

À LIRE AUSSICovid-19 : la France valide le vaccin Covishield, majoritaire en Afrique

Un pas important contre les inégalités face au vaccin anti-Covid-19

Les inégalités géographiques restent criantes face à la pandémie, avec d?un côté les nations développées qui ont mis en place des programmes de vaccination tous azimuts, et de l?autre les pays les p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles