Vaccin anti-Covid-19 : Macron précise son idée de solidarité avec l’Afrique

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
« Si tout le monde n'est pas à bord, la France s'engagera », et donnera ces 5 % de doses, a précisé le président Macron. 
« Si tout le monde n'est pas à bord, la France s'engagera », et donnera ces 5 % de doses, a précisé le président Macron.

Dans un entretien au quotidien britannique Financial Times, jeudi 18 février, le président français Emmanuel Macron a proposé que les pays riches transfèrent entre 3 % et 5 % de leurs stocks de vaccins contre le Covid-19 à l'Afrique. Le chef de l'État français a soumis cette idée à la réunion des dirigeants du G7, ce vendredi, incluant les États-Unis. Concrètement, il s'agit d'organiser l'envoi immédiat de 13 millions de doses de vaccins pour que le continent puisse vacciner ses 6,5 millions de soignants. « Si nous, Européens, Américains, savons livrer le plus vite possible ces 13 millions de doses, ça vaut notre crédibilité » et « alors l'Ouest sera considéré en Afrique », mais « si nous annonçons des milliards aujourd'hui pour donner des doses dans 6 mois, dans un an, nos amis africains iront acheter des doses aux Chinois, aux Russes » et « la force de l'Ouest ne sera pas une réalité », a-t-il plaidé lors de la conférence sur la sécurité de Munich, à laquelle participaient notamment le président américain Joe Biden et la chancelière allemande Angela Merkel.

À LIRE AUSSICoronavirus : Macron veut transférer des vaccins à l'Afrique

Vers un soutien massif à Covax

Les dirigeants du G7 ont convenu un peu plus tôt vendredi de plus que doubler leur soutien à la vaccination anti-Covid dans le monde, à 7,5 milliards de dollars, notamment via le programme Covax, piloté par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Covax vise à fournir cette année des vaccins à 20 % d [...] Lire la suite