Covid-19 : en France, qui sont les non-vaccinés ?

·1 min de lecture

Ils sont plus de 53 millions de Français à avoir reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 . Ce samedi, 560.000 pass sont désactivés en raison de l'absence de l'administration de la troisième dose. Des centaines de milliers de Français rejoignent donc les rangs des non-vaccinés. Mais quels sont les profils des personnes non-vaccinés ? Marie Jauffret-Roustide est sociologue à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Elle détaille leurs profils. "Il y a ceux qui ont été pris de court, il y a également des hésitants et des personnes qui sont des irréductibles, complètement opposés à la question de la vaccination", explique-t-elle.

Un profil très politisé

Les populations défavorisées sont réfractaires pour diverses raisons. "Quand vous habitez dans une zone défavorisée, où il y a beaucoup plus de chômage, beaucoup plus de mal logement, vous avez 10 fois plus de risque de ne pas avoir eu de ne pas avoir pu avoir accès aux vaccins, donc de ne pas être vacciné", détaille Marie Jauffret-Roustide. "C'est ce qu'on voit qu'il y a également la question des inégalités sociales dans l'accès aux vaccins."

>> LIRE AUSSITrois questions sur le Nuvaxovid, le vaccin contre le Covid de Novavax autorisé en France

Marie Jauffret-Roustide explique que les personnes qui refusent de se faire vacciner ont "un profil très politisé". "Des personnes qui soit ne déclarent aucune appartenance politique, soit être à l'extrême droite ou à l'extrême gauche." Pour d'aut...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles