Non vacciné contre le tétanos, un enfant frôle la mort et reste hospitalisé deux mois

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Ses parents, opposes a la vaccination, ont du couvrir plus de 800.000 dollars de frais medicaux. Ils refusent toujours de faire vacciner leur garçon.

Cela faisait 30 ans qu’on n’avait pas vu ressurgir le tétanos chez un enfant dans l’Oregon. En 2017, un petit garçon joue dans une ferme quand il se coupe le front. Six jours plus tard, ses parents s’inquiètent : l’enfant serre la mâchoire, a du mal à respirer et connaît de violents spasmes. Ses parents l’emmènent alors au Centre de santé et de science de l’Université d’Oregon. Le verdict tombe rapidement : le petit garçon, non vacciné, a attrapé le tétanos. Si l’épisode a déjà deux ans, il a été rapporté le 8 mars dans la revue médicale Morbidity and Mortality Weekly Report.

57 jours à l’hôpital

L'enfant a passé 57 jours à l’hôpital, et ses frais médicaux se sont élevés à plus de 800.000 dollars. "Pour beaucoup d’entre nous, ça a été difficile de le voir souffrir", se souvient la Dre Judith A. Guzman-Cottrill, spécialiste des maladies pédiatriques infectieuses au Centre de santé et de science de l’Université d’Oregon. C’est elle qui a soigné l’enfant et qui a supervisé l’article paru dans le Morbidity and Mortality Weekly Report. Aujourd’hui, la praticienne est catégorique : elle ne veut plus jamais avoir à traiter cette maladie.

L’article de Morbidity and Mortality Weekly Report paraît au moment même où les Etats-Unis connaissent une importante épidémie de rougeole. L’Oregon, tout particulièrement, a un taux de vaccination parmi les plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi