Vacances : que valent les conseils des voyageurs-blogueurs sur internet ?

France 2

Une randonnée en Patagonie, un plongeon dans les eaux translucides du Pacifique, un lever de soleil sur le Matchu Pitchu, ces images paradisiaques ont toutes été tournées par des voyageurs qui racontent leur périple sur internet et inspirent les

touristes qui suivent leurs aventures en ligne. Mais alors, comment travaillent-ils ? Sont-ils tous des amateurs ? France 2 a suivi l'une d'entre elles. Destination les Cornouailles au sud de l'Angleterre.

Une promotion différente

Adeline Gressin va passer quatre jours dans cette région côtière face à l'océan Atlantique. Elle va faire des photos, les diffuser sur les réseaux sociaux et écrire des articles très suivis. Adeline Gressin n'est pas en vacances. Pour ce séjour, elle est rémunérée. "Il faut toujours penser à faire des vidéos, des photos", explique-t-elle. C'est l'office de tourisme de Grande-Bretagne qui l'invite et qui l'a paie 500 euros par jour pour qu'elle vous donne envie de passer vos prochaines vacances ici. Plutôt libre de dire ce qu'elle veut, elle ne manque pas de citer ses partenariats. Mais certains tour-opérateurs qui embauchent ces voyageurs contrôlent parfois de près les publications. L'idée pour eux : avoir une promotion moins chère et différente.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Le tourisme de l’extrême, comble du luxe ou fantasme pas très raisonnable ?
Élevage : Gournay, une poule d'exception
L'art du pique-nique à travers les décennies
Quand les jeunes enrichissent la langue française
Le Gers, nouvelle destination refuge pour les touristes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages