Vacances de Pâques : des annulations en cascade pour les professionnels du tourisme

Chaque année, pour les vacances de Pâques, le village de Moustiers-Sainte-Marie, près des gorges du Verdon, dans les Alpes-Maritimes, fait le plein de touristes. Mais depuis les annonces du président de la République, mercredi 31 mars, un hôtel enregistre des annulations en cascade pour le mois d’avril. L’établissement avec ses 19 chambres va devoir fermer, le personnel est mis au chômage partiel. "On est un peu dérouté" Un camping est habituellement rempli à 70% à cette période de l’année, mais il va fermer. "On est un peu dérouté, nous ça va faire deux ans au mois de mai qu’on est arrivé (…) la deuxième année, on saute deux mois et là, ils recommencent. Alors que je pense qu’ils auraient pu confiner plus tôt", regrette Sébastien Reglin. Autour des gorges du Verdon, les plus chanceux profitent des derniers instants de liberté avant les nouvelles restrictions.